Qu'est-ce que le PAERPA ?

   tél. 03.55.68.50.90

La démarche PAERPA déploie différentes actions adaptées aux besoins des Personnes Agées En Risque de Perte d’Autonomie. Cette notion recouvre l’ensemble des personnes de 75 ans et plus, pouvant être encore autonomes, mais dont l’état de santé est susceptible de s’altérer pour des raisons d’ordre médical et/ou social.

Cette démarche vise à anticiper les points de rupture particulièrement préjudiciables dans le parcours de santé de ces personnes, permettant :

  • de les maintenir à leur domicile, conformément au souhait d’une très grande majorité d’entre elles ;
  • d’optimiser leurs conditions de recours et de sortie d’hospitalisation ;
  • d’optimiser la prise en charge ambulatoire.

Le point de départ n’est plus l’offre de soins et de services, mais les besoins de santé de la population, en faisant en sorte que celle-ci reçoive « les bons soins, par les bons professionnels, dans les bonnes structures, au bon moment, le tout au meilleur coût ».

 

PAERPA améliore la prise en charge des personnes âgées au domicile grâce à une meilleure coordination des professionnels à 3 niveaux distincts :
 
- la Coordination Clinique de Proximité (CCP) pour la prise en charge des PAERPA

​- la Coordination Territoriale d’Appui (CTA) pour des missions d’information, d’aiguillage et de suivi administratif

- La mobilisation des établissements médico-sociaux, et des acteurs du soin, les professionnels du secteur social et de la coordination.
 

Quel est le rôle de l'ANAP dans le projet PAERPA?

L’ANAP (Agence Nationale d'Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux) a 4 missions :

  • Accompagner et outiller les ARS dans leur territoire pilote ;
  • Capitaliser tout au long du programme, afin de partager les bonnes pratiques, les retours d’expériences et les éléments de réplicabilité.
  • Assurer le reporting au niveau national auprès des instances concernées ;
  • Participer à l'évaluation du dispositif menée par la DREES et l’IRDES.


Pour plus d'informations vous pouvez consulter le site de l'ANAP
 

 

Le repérage précoce de la fragilité

Le repérage précoce de la fragilité chez les personnes âgées a pour objectifs :

  • d'identifier les déterminants de la fragilité
  • d'agir sur ces déterminants pour retarder la perte d'autonomie dite "évitable"
  • de prévenir la survenue d'événements défavorables (incapacités, chutes, hospitalisation, entrée en institution non souhaitée...)

Tout professionnel qui détecte une fragilité chez les personnes âgées peut en informer le médecin traitant qui décide ou non de constituer une Coordination Clinique de Proximité ( CCP).

Un outil d'aide au repérage de la fragilité est accessible en cliquant ici 

 
La Coordination Clinique de Proximité (CCP)

La CCP est une équipe pluri-professionnelle de proximité formée par le médecin traitant, un infirmier libéral et un pharmacien. Au besoin, un autre professionnel de santé libéral peut être inclus à cette cellule.

Une évaluation de la situation du patient est réalisée en une ou plusieurs étapes par le médecin traitant et l'équipe de proximité, avec, le plus souvent, une visite au domicile du patient.

Les données ainsi recueillies permettent de construire le Plan Personnalisé de Santé (PPS).


 

 

Le Plan Personnalisé de Santé (PPS)

Le médecin traitant est le référent du PPS, mais il peut, avec le consentement du patient, déléguer ce rôle au sein de la CCP.
Le PPS présente :
  • la situation sociale du patient, son état de santé et les problèmes en cours
  • le plan d’action au niveau des aides sociales à domicile et des actions sanitaires à prévoir
  • le calendrier de passage des acteurs, les indicateurs de suivi et les éventuels programmes d’éducation thérapeutique à prévoir ou en cours
Les documents d'aide à l'élaboration du PPS sont disponibles dans nos documents en téléchargement

Facturation du PPS
  • Un forfait annuel de 100 €, répartis entre les professionnels de santé de la CCP, est versé à chaque ouverture de PPS.
  • Le PPS est réévalué à minima une fois par an.
  • Le paiement est réalisé par la CPAM.
  • La répartition du forfait dépend de la constitution de la CCP. 
 
  Composition de la CCP Code Acte Valeur
  CCP composée d'1 médecin + 1 infirmier libéral PPS 0.6 pour le médecin 60€
PPS 0.4 pour l'IDE 40€
 
Composition de la CCP

Code Acte

Valeur
 

CCP composée d'un médecin traitant, d'une IDE 

et d'un autre professionnel de santé (MK ou pharmacien)

PPS 0.4 pour le médecin 40€
PPS 0.3 pour l'IDE 30€
PPS 0.3 pour le MK ou PPH pour le pharmacien 340€

La facturation peut être réalisée
 
  • En FSE (il convient de vous rapprocher de votre éditeur de logiciel pour vous assurer qu'il a pris en compte la fiche réglementaire permettant la création de ce code acte dans votre logiciel).
  • Sur une feuille de soins papier adressée à la CPAM de Meurthe et Moselle (dans le cas où il serait impossible de facturer en FSE).
 

La Coordination Territoriale d’Appui (CTA)

La CTA est portée par des structures de coordination existantes : le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) et le Réseau Gérard Cuny.

Il s’agit d’une plateforme d’information et d’appui à destination des professionnels, des personnes âgées et de leur famille.
Elle permet de favoriser une bonne information et orientation vers les ressources sanitaires, médico-sociales et sociales du territoire grâce à :
  • un répertoire opérationnel des ressources sanitaires, sociales et médico-sociales à la disposition des professionnels ;
  • un numéro unique ouvert sur des plages étendues : 03 55 68 50 90
  • du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00 et le samedi de 8h00 à 12h00.
 
La démarche PAERPA
 
 



















 

Le déroulé démarche PAERPA

Le programme PAERPA se présente en quatre étapes distinctes :


 
Étape 1 : Le repérage

Le repérage est directement réalisé par le médecin traitant ou sur signalement d’un autre professionnel ou de la Coordination Clinique de Proximité ;

Il est suivi d'une validation du risque de perte d’autonomie par le médecin traitant. Pour faire cette validation il est possible d'utiliser des outils de repérage de la fragilité a domicile, comme la Grille SEGA.

 
Étape 2 : La coordination

Le médecin traitant est le coordonnateur légitime de la CCP.
  • Il peut déléguer ce rôle au sein de la CCP.
​​
Étape 3 : L'Evaluation

L'évaluation se fait sur plusieurs critères, en fonction des besoins de la personne :
  • Évaluation médicale ;
  • Évaluation gériatrique ;
  • Évaluation sociale ;
Les évaluations gériatriques et sociales peuvent être réalisées par la CCP ou déléguées à la CTA.

 
Étape 4 : Le PPS 
  • À partir des évaluations et des situations à problèmes identifiées à l’aide de la check-list incluse en page deux du PPS type ;
  • Pas plus de 3 actions de soins et 3 actions d'aide doivent être mises en place simultanément ;
  • L’élaboration du PPS et sa coordination peuvent être déléguées à un autre intervenant par le médecin traitant.
 

Schéma organisationnel PAERPA

 

03.55.68.50.90

du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00 et le samedi de 8h30 à 12h00
  
Interlocuteur direct des professionnels, la CTA intervient en appui des membres de la CCP, veille au suivi et contribue à la mise en œuvre des PPS, planifie les services nécessaires et assure l’accessibilité à ces services pour la PAERPA.