Définition du Dossier Médical Personnel (DMP)

Le Dossier Médical Personnel, appelé DMP contient les informations de santé. Ces données peuvent être directement saisies, modifiées ou masquées par le patient. Elles peuvent également être incluses par des praticiens.

Le DMP est un service public proposé gratuitement à tous les bénéficiaires de l'assurance maladie. Créé par la loi du 13 août 2004, le DMP est mis en place par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (ASIP Santé), placé sous l'égide du ministère en charge de la santé.
  • Créé à la demande du patient et placé sous son contrôle, il n'est pas obligatoire.
  • Le DMP est au service de la santé des patients.
  • Après avoir donné son autorisation aux professionnels de santé qui le suivent, ceux-ci peuvent à tout moment consulter le DMP ou y ajouter des documents.
Pour plus d'informations techniques, veuillez consulter le service en ligne de l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (ASIP). 
 
Évolution du DMP
 
Le DMP est en cours de redéfinition. Il pourrait devenir le Dossier Médical Professionnel.
Cette évolution majeure, qui vise à modifier les rôles des intervenants dans le DMP et la capacité du patient à masquer certaines informations
médicales aux professionnels chargés de ses soins, doit permettre une adhésion plus grande au service.

Actuellement (03/2015), les textes de lois n’ont pas évolué dans ce sens.

DMP

Sommaire de la thématique
Rubriques


Explication PAERPA

Explication du service national mis en place par le gouvernement.
+ Accéder au service 

 


Accès direct au DMP

Vous utiliser le DMP ? Voici les liens directs de connections suivant votre statut :


Flux d'information DMP

Marisol Touraine confirme le recentrage et l'évolution à venir du DMP (dossier médical personnel)
La prochaine loi de santé recentrera le DMP "sur les patients atteints de maladies chroniques ainsi que sur les personnes âgées", selon la ministre des affaires sociales et de la santé, en réponse à une question du député Jean-Luc Warsmann (UMP).
A l'occasion de cette réponse publiée le 12 août 2014 au Journal Officiel, Marisol Touraine a apporté d’autres précisions sur la future gestion de ce dossier délicat.



 

Source : VIDAL