Actions dérogatoires




















 

Do-Pill SecuR, le pilulier intelligent !

Qu'est-ce que le Do-Pill SecuR ?

Le Do-Pill SecuR est un pilulier intelligent et communiquant qui permet un suivi précis d’un traitement par les professionnels de santé (Pharmaciens et Médecins traitants) dans le cadre de PAERPA.
  • Le Do-Pill emet un signal sonore et visuel pour rappeler  le moment de la prise de médicament au patient.
  • Un logiciel de tracabilité permet l'archivage d'informations essentielle et fiables (heure et jour de la prise, retard ou avance de la prise) destinées au pharmacien dans le cadre du PAERPA.
  • Le pharmacien a accès au suivi d’observance et transmet régulièrement au médecin traitant un rapport d’observance.
Fonctionnement du Do-Pill SecuR :
  • Le traitement est contenu dans un blister plastique à usage unique (le Do-Pac) de 28 cases scellées par un film plastique.
  • A l’heure où le traitement doit être pris, le Do-Pill SecuR alerte le patient par un signal sonore (bip) et signale la case contenant les médicaments à prendre en faisant clignoter la case.
  • Le patient n’a plus qu’à ouvrir l’opercule plastique recouvrant la case et prendre les comprimés qu’elle contient.
  • Le Do-Pill SecuR enregistre en permanence l’état des cases et les communique à un serveur central qui permet la supervision complète de l’appareil.

Quels sont les critères d'inclusion dans la cadre du dispositif PAERPA ?

Le Do-Pill SecuR est indiqué dans les cas suivants :
  • Patients de plus de 75 ans
  • Ordonnances complexes (plus de 5 lignes)
  • Début de troubles cognitifs (mais capacités suffisantes pour utiliser le pilulier Do-Pill SecuR)
  • Demande du patient lui-même ou des aidants
 

Activité Physique Adaptée (APA)

Dans le cadre du dispositif PAERPA, le groupe associatif SIEL BLEU participe à la prise en charge de la personne en risque de perte d'autonomie.

Siel Bleu a pour objectif de prévenir les effets néfastes de la sédentarité et du vieillissement chez les personnes âgées, malades et/ou en situation de handicap, de perte d'autonomie, grâce à des programmes d'Activités Physiques Adaptées (APA).

Ces programmes favorisent l'amélioration de l'autonomie et de la qualité de vie des participants par la pratique d'activités motrices régulières, prodiguées et accompagnées par des professionnels spécifiquement formés en APA.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 
 

Ergothérapie

L'ergothérapie est une spécialité paramédicale destinée aux personnes souffrant de handicaps moteurs et psychomoteurs. L'objectif de l'ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace.

Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. 

L’ergothérapeute est l’intermédiaire entre les besoins d’adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société :
  • Il identifie le projet de vie de la personne (souhaits et attentes), évalue ses besoins et ses capacités fonctionnelles et cognitives, ses habitudes de vie,  ainsi que son entourage familial et social.

  • Il procède au relevé d'informations du lieu de vie (logement et partie commune) : relevé métrique, photo, d'usage des lieux.

  • Il conseille le patient sur les habitudes de vie, les compensations gestuelles éventuelles, émet des propositions sur les interventions possibles sur le bâti, facilite et accompagne les interventions des aidants.

  • Il établit un rapport de préconisation précisant les caractéristiques réadaptatives et techniques des moyens à mettre en œuvre, orientation sur le réseau, accès aux financements… Rapport argumenté pour aider au choix éclairés de la personne et justifier des moyens mis en œuvre auprès des prescripteurs et des financeurs.    

 
 
Urgence sociale
 
Sur simple appel du médecin au 03.55.68.50.90, la CTA se charge de trouver un intervenant du secteur de l’aide à domicile dans les 2 heures suivant la demande.

Cette action permet de palier à la prise en charge de la personne aidée en cas d'hospitalisation en urgence de l'aidant.

L’aide à domicile assure une présence de jour comme de nuit sur une durée maximale de 72 heures.
 
 
Hébergement temporaire programmé

Lorsque l’hospitalisation de l’aidant est programmée, l’aidé peut bénéficier d’une prise en charge en EHPAD en hébergement temporaire, pour une durée maximale de 15 jours.

Des places en EHPAD sont spécifiquement réservées aux PAERPA.
 
 
L'Aide à domicile

Lors de sa sortie d'hospitalisation, et afin de faciliter son retour à domicile, l'activation d'une aide à domicile est possible, à raison de deux heures par jour sur une durée maximum de deux semaines.

 
 
 
L'Hospitalisation temporaire en EHPAD

Lorsque son état n'est pas jugé satisfaisant pour réintégrer son domicile mais ne nécessite pas de prolonger le séjour en hôpital ou service de soins et réadaptation, la Personne Âgée en Risque de Perte d'Autonomie peut bénéficier d'un séjour en EHPAD en hébergement temporaire pour une durée maximale de 30 jours.